Chasse de l'orignal dans les réserves fauniques : les modifications étudiées ont été approuvées!

André-A. Bellemare André-A. Bellemare Chroniqueur de chasse et pêche depuis 40 ans au quotidien Le Soleil

N'oubliez pas que c'est à compter de la semaine prochaine — dès le mardi 1er décembre — que vous pourrez vous inscrire au tirage par ordinateur organisé par la Société des établissements de plein air du Québec (SÉPAQ, une société d'État) pour déterminer l'ordre de priorité dans lequel les groupes de chasseurs d'orignal ou de chasseurs de chevreuil pourront acheter l'un des 2611 forfaits de chasse de ces gros gibiers offerts pour la saison automnale de 2016. Chaque année, des dizaines de milliers de «chefs de groupe de chasseurs» ne ratent surtout pas l'occasion de s'inscrire à ce fameux tirage qui existe depuis maintenant près de 40 ans.

 

La période d'inscription au tirage, tout comme au début de 2015, prendra fin plus tôt que durant les années antérieures : le 15 janvier 2016. Le dépliant explicatif au sujet de ce tirage sera bientôt offert par la SÉPAQ sur son site Web, à l'adresse http://www.chasse.sepaq.com  Restez aux aguets à ce sujet-là! Si vous désirez détenir un dépliant imprimé, vous pouvez en faire la demande en téléphonant au Service des ventes et des réservations de la société d'État : 1 800 665-6527 (de 9h à 19h, sept jours sur sept). Bien sûr, le dépliant sera aussi offert dans les boutiques spécialisées dans la vente d'équipement de chasse et de pêche comme, par exemple, les Magasins Latulippe de Québec et de Lévis.

 

Voilà un mois et demi environ — dans ma chronique du 14 octobre —, je vous annonçais en primeur que la SÉPAQ étudiait la possibilité d'adopter tout un train de mesures très favorables aux chasseurs d'orignal du Québec pour rendre les réserves fauniques gouvernementales plus accessibles que jamais. Vous me voyez aujourd'hui heureux de vous apprendre que la société d'État a adopté toutes ces mesures que je vous énumérais en octobre! Vous en apprendrez plus en poursuivant la lecture de ma présente chronique.

 

Chaque année, des dizaines de milliers de chasseurs d'orignal rêvent de chasser le roi de nos forêts dans les réserves fauniques gouvernementales gérées par la SÉPAQ. Mais, pour ce faire, ils doivent gagner par tirage le droit d'acheter le forfait de leur choix dans leur réserve préférée.

 

Un succès de chasse de l'orignal élevé

 

Si autant de chasseurs d'orignal souhaitent chasser le roi de nos forêts dans les réserves fauniques gouvernementales gérées par la SÉPAQ, c'est parce qu'il existe plusieurs bonnes raisons à cela.

 

D'abord, parce que l'abondance d'orignaux dans ces territoires protégés est bien connue. Le taux de succès de chasseurs y est très élevé depuis bien longtemps : ainsi, durant l'automne actuel, le taux moyen de succès a été de 63,3 % pour les 13 réserves fauniques où il est possible de chasser l'orignal. Donc, deux groupes de chasseurs sur trois, en moyenne, reviennent à la maison avec de la venaison; dans certaines réserves, c'est même trois groupes de chasseurs sur quatre qui sont chanceux!

 

Ce que les chasseurs d'orignal fréquentant les réserves fauniques gérées par la SÉPAQ apprécient aussi beaucoup, c'est la sécurité qu'ils connaissent dans les territoires de chasse d'une superficie moyenne de 66,52 km² qui leur sont alloués. Ailleurs, vous le savez bien, les chasseurs peuvent faire face à la compétition féroce d'autres groupes, ce qui engendre de très malheureux conflits entre les utilisateurs.

 

En fait, les réserves fauniques offrent une expérience de chasse de grande qualité, des services à la clientèle hors pair, un hébergement avec des standards toujours de plus en plus élevés de confort, des outils cartographiques de pointe, sans compter la très grande diversité des forfaits offerts sur mesure dans presque toutes les régions : il est possible de choisir la région où le groupe désire chasser, de même que le type d'hébergement, la durée du séjour, le type d'enfin de chasse, etc.

 

Chasse de l'orignal encore plus accessible

 

Passons donc maintenant à la nomenclature de ce train de bonnes nouvelles pour les chasseurs que je vous promettais en octobre.

 

Au départ, la SÉPAQ a décidé que des séjours de chasse seront dorénavant plus abordables pécuniairement. Ainsi, la société d'État offre un rabais de 30 % pour la chasse «Aventure» dans certains secteurs prédéterminés des réserves; cette offre est destinée aux chasseurs expérimentés, avertis, débrouillard et très bien équipés. Puis, il y aura un rabais de 10 % pour les séjours de chasse en chalet de type «Modik». Et pour les «groupes doubles de chasseurs» (deux fois le nombre minimal de chasseurs, deux orignaux à récolter), il ne sera pas question de verser le double du prix : c'est une économie de 7,5 % par comparaison à la facture pour le séjour de chasse de deux groupes simples. Enfin, la SÉPAQ fait plus de place pour la «relève» : gratuité pour les accompagnateurs non-chasseurs, ce qui permettra aux groupes de chasseurs d'inviter parents et amis qui profiteront des installations et d'un contact privilégié avec les chasseurs en plein activité de chasse.

 

Bien mieux : la SÉPAQ, comme je vous le soulignais en octobre, a décidé de fournir dorénavant plus de services gratuits aux chasseurs. En premier lieu, on mettra à leur disposition, sans frais, ces fameux «traîneaux en Teflon» et des treuils motorisés pour les aider à sortir de la forêt la carcasse du gros gibier abattu; cela, dans tous les secteurs d'hébergement. Les services gratuits d'un conducteur de chien de sang seront offerts dans chaque réserve faunique, au cas où il y aurait nécessité de partir à la recherche d'un gros gibier qui a rapidement fui pour aller mourir loin en forêt. Les chefs de groupe propriétaires de GPS Garmin recevront gratuitement une carte microSD de la réserve fréquentée. Dans tous les secteurs d'hébergement, les chasseurs trouveront une potence, un palan à chaîne et un jambier (outil pour écarter le coffre et les pattes de la carcasse du gros gibier abattu). Enfin, et ce n'est pas la moindre des choses, les chasseurs chanceux auront accès gratuitement à une chambre froide dans toutes les réserves!

 

Nouveaux forfaits de chasse aux gros gibiers

 

Il sera dorénavant possible d'acheter des séjours de chasse de l'orignal en camping dans les réserves de Matane et de Rimouski. Puis, dans les réserves Mastigouche et Papineau-Labelle, on offrira des séjours de chasse en «groupes doubles». Dans la réserve de Port-Daniel, on offre un forfait de chasse de l'orignal combiné au forfait de chasse du chevreuil. Enfin, grande surprise, on ouvre la chasse du chevreuil dans la réserve de Portneuf, où cette première saison est particulièrement prometteuse!

 

Les groupe de chasseurs séjournant dans une réserve sur le plan américain (repas et services d'un guide fournis) pourront renouveler le forfait pendant trois années consécutives. Cette option s'adresse uniquement au résidants du Québec. C'est donc dire que le chef de groupe pourra alors conserver la priorité de réservation sur son secteur de chasse pour la même période et au même prix pour trois années consécutives.

 

Autre offre exclusive aux chasseurs de gros gibiers fréquentant les réserves fauniques : rabais de 50 % sur un séjour de pêche ou de villégiature durant la saison estivale précédant la chasse, pour favoriser la découverte et la prospection du territoire de chasse choisi, ce qui permet ainsi d'augmenter le succès durant la saison de chasse. Il existe aussi la possibilité d'une réduction de 25 % du coût d'une chasse printanière de l'ours noir pouvant être jumelée à la réduction de 25 % pour les groupes de quatre chasseurs fréquentant les réserves fauniques participantes.

 

 

À Trois-Rivières : le plus grand salon de pêche à la mouche d'Amérique du Nord, en fin de semaine!

 

Je vous rappelle que le plus grand salon francophone de pêche à la mouche d'Amérique du Nord aura lieu à Trois-Rivières à la fin de la présente de semaine — le samedi 28 et le dimanche 29 novembre. L'événement est tenu dans la Bâtisse Industrielle du parc de l'Exposition. La Société mauricienne des pêcheurs à la mouche (SMPM), organisatrice de ce Salon, n'exige qu'un prix d'entrée minimal : 5 $ pour les adultes, mais gratuit pour les moins de 18 ans.

 

Vous pourrez rencontrer là 40 artisans monteurs de mouches du Québec, du Nouveau-Brunswick et de l'Ontario. Les représentants de 14 organismes à but non lucratif — surtout des clubs de montage de mouches — sont représentés : Québec, Montréal, Sherbrooke, Laurentides. Les gestionnaires de rivières publiques seront aussi là : la Noire, la Shawinigan, la Diable, etc.

 

Pour en savoir beaucoup plus sur le 3e Salon de pêche à la mouche de la Mauricie, consultez le site web http://www.smpm.org

 

 

La Fédération des pourvoiries du Québec en congrès annuel au Manoir du lac Delage, la semaine prochaine

 

La Fédération des pourvoiries du Québec (FPQ), qui regroupe environ 350 des quelque 650 pourvoiries en chasse et pêche de la province, tiendra son congrès annuel au Manoir du lac Delage, en banlieue nord de Québec, durant la semaine prochaine (le mercredi 2 et le jeudi 3 décembre). Cet événement permet aux membres de la FPQ de se ressourcer et de se maintenir à la fine pointe de l'information dans leur domaine d'intérêt.

 

Des succès brûlants d'actualité sont au programme :

  • La pratique de la pêche au Québec : les défis d'acquisition et de rétention d'adeptes à travers le spectre des générations Y, X et des Baby Boomers 
  • Les SADC et CAE: vos partenaires d'affaires
  • Profil de la clientèle des pourvoirie
  • Suivi de la tique d’hiver de l’orignal au Québec

 

Pour en savoir plus au sujet de l'événement et la propos de la Fédération des pourvoiries, consultez le site web http://www.pourvoiries.com

 

 

La forêt vivante : thème du calendrier 2016 de la Fondation de la faune du Québec

 

La Fondation de la faune du Québec (FFQ) a adopté «La forêt vivante» comme thème de son calendrier 2016 mettant en vedette des espèces fauniques utilisant le milieu pour y vivre, se nourrir et se reproduire. Vous verrez de magnifiques photos d'animaux peu connus et rarement observés, comme le pékan, le tétras à queue fine et la salamandre pourpre, aux côtés d'autres emblèmes animaliers comme la chouette et le renard roux.

 

La calendrier est offert en guise de remerciement à toute personne qui fait un don de 25 $ et plus lors de la campagne annuelle de la FFQ. Pour feuilleter le calendrier ou pour vous en procurer un exemplaire, consultez le site web http://www.fondationdelafaune.qc.ca/aide/calendrier

 

La Fondation de la faune du Québec a pour mission de promouvoir la conservation et la mise en valeur de la faune et de ses habitats. C'est grâce aux contributions de plus d'un million de saumoniers, sauvaginiers, pêcheurs, chasseurs et trappeurs, ainsi que des milliers de donateurs et de nombreuses entreprises privées que la FFQ a soutenu, depuis 1987, plus de 2000 groupements partout au Québec, créant ainsi un véritable mouvement faunique efficace.

 

Vous pouvez joindre l'auteur de cette chronique à l'adresse courriel suivante :abmouche@hotmail.com 

Note aux lecteurs : Les opinions exprimées dans nos chroniques n’engagent que les auteurs des textes et ne représentent pas nécessairement celles de Magasin Latulippe. Bonne lecture.