Fermer
Publié le 9 janvier 2019

Conseils pour le canicross

Par Salut Ciao Bye

C'est bien connu, un chien a besoin de faire de l'exercice régulièrement! Bien que ce besoin en exercice varie d’une race à l’autre, un chien a besoin d'évacuer toute l’énergie qu’il a en lui, sinon ce trop-plein d'énergie risque de développer un trouble de comportement. Le canicross est le sport idéal pour répondre au besoin de dépense d’énergie du chien en plus d'entretenir sa forme physique, et celle de son maître par le fait même.

Le canicross est une course à pied que le maître fait en symbiose avec son chien. Ce sport repose sur la combinaison de la force humaine et animale. Le principe de base est de profiter de la traction du chien pour aller plus vite. Véritable travail d’équipe, le chien et l’humain sont reliés entre eux par un équipement spécialisé et vont unir leur force pour un effort soutenu et un exercice intensif. Point important: le coureur ne se laisse pas tirer par le chien; il court avec lui! Le chien attelé supporte les efforts du coureur en tirant et celui-ci profite de son aide. L'humain et l'animal font le même effort physique, puisque 50 % du travail vient de l’animal qui tire le coureur, ce qui permet de travailler la musculature et le cardio du chien et de l’humain.

Comparable au cross-country, la pratique du canicross se fait principalement sur des sentiers en forêt ou en montagne, mais peut aussi se pratiquer dans les parcs canins. Les distances variant généralement de 3 à 10 km, selon le niveau de forme physique de l'animal et du maître. Les duos maître et chien en forme apprécient d'autant plus leurs sorties; les parcours sont plus intenses, les montées sont plus faciles et les descentes plus rapides. Le canicross a aussi de quoi plaire aux amateurs de sensations fortes. Un coureur bien entraîné qui fait équipe avec un chien rapide peut facilement atteindre des vitesses pouvant aller jusqu’à 25 km/h et même plus dans les descentes. Avec un dénivelé important et un parcours accidenté, c'est tout simplement démentiel!

Les variantes du canicross

Le canitrail: la différence du canitrail avec le canicross, c'est un peu comme la différence entre le cross et le trail. Il se fait en milieu naturel, généralement sur des chemins de terre et des sentiers, dans les plaines, en forêt ou en montagne et souvent avec un dénivelé important. Les distances sont plus longues, entre 10 et 20 km. Le rythme est aussi différent, car on alterne souvent entre la course et la marche.

La canimarche: bien plus qu’une simple balade, c'est un exercice, une marche d'un pas rapide à un rythme soutenu. C'est l'idéal pour se mettre en forme! Au fur et à mesure, humain et canin gagnent de la motivation à faire de l'activité physique. Avec le temps, le maître et son chien partagent le plaisir d'être au grand air, mais aussi de pratiquer un sport. Et lorsque humain et chien sont prêts, des intervalles de course peuvent être intégrés en alternance afin de s’initier au canicross.

Les bénéfices et avantages du canicross

• Un sport canin facile à pratiquer et accessible;
• Permet au chien de brûler son surplus d’énergie;
• Contribue au développement des muscles du chien;
• Aide à réduire les risques de maladies articulatoires chez l'animal;
• Aide à augmenter l’endurance de l'animal et du maître;
• Contribue à améliorer ou maintenir la forme physique et la santé de l'animal et du maître;
• Renforce la complicité du maître avec son chien;
• Lorsque pratiqué en groupe, permet au chien de socialiser et au maître de rencontrer des gens avec la même passion pour les chiens et de se faire de nouveaux amis(es).

L’équipement de canicross

La pratique du canicross nécessite un attelage spécial. L’équipement de base est composé de trois éléments: un harnais, une ceinture ou un baudrier et une ligne de trait. Le chien, équipé d’un harnais, est relié à son maître par une laisse élastique attachée à une ceinture ou à un baudrier.

Le harnais – c’est un harnais adapté à la traction, car plus résistant et plus confortable que les modèles standards. Il épouse l’ensemble du corps de l'animal et répartie la force de traction en utilisant tout le poids de son corps et en particulier son torse. Avec un harnais adapté à sa taille et bien ajusté, le chien est à l'aise dans ses mouvements et sa respiration n'est pas gênée pendant l'activité. Pour le confort et la santé du chien, on n'utilise aucun type de collier.

La ligne de trait (aussi appelée longe élastique, longe bungee, corde élastique, ligne bungee ou laisse) – C’est une sorte de laisse en forme de gros élastique qui relie le maître au harnais du chien durant la course. Elle permet d’absorber les coups que pourrait donner le chien lorsque sa vitesse est supérieure à celle du coureur. Elle est généralement d'une longueur de 2 mètres ou un peu plus, une fois tendue. Une ligne de trait doit impérativement être solide. Certains modèles disposent d’une poignée côté chien, ce qui permet de le contrôler son animal au besoin.

La ceinture ou le baudrier – La ceinture relie la taille du coureur au harnais du chien. C'est sur elle qu'est attachée la ligne de trait. Son rôle est d'amortir les chocs et de protéger le bas du dos des coups. Elle permet aussi d'avoir les mains libres. Pour être efficace, la ceinture doit être suffisamment large pour bien supporter le bas du dos.

Le baudrier a les mêmes fonctions et avantages que la ceinture, mais en plus évolué. Il épouse l’ensemble du bassin, ce qui a comme avantage de mieux répartir la charge de la traction et le dos subit moins de traumatisme. Le baudrier est entièrement réglable à l’aide de sangles, ce qui assure de rester bien en place pendant la course tout en procurant un confort bien supérieur à une simple ceinture. De plus, il est facile à enfiler.

Que ce soit pour la ceinture ou le baudrier, il peut être pratique d'y retrouver certains éléments tels qu'un mousqueton, une poche pour bouteille d'eau et des poches à fermeture éclair pour y ranger ses objets personnels de façon sécuritaire. Bien entendu, les ceintures et baudriers existent en plusieurs tailles, on les choisit donc en fonction de nos mensurations.

Ce qu'il faut savoir avant de courir avec son chien

En théorie, tous les chiens peuvent pratiquer le canicross, cependant, certaines races ont plus de prédispositions que d'autres. Les chiens qui ont une très bonne endurance, qui sont de bons coureurs et de bons sportifs font de très bons candidats. Les chiens de petit gabarit peuvent aussi faire du canicross, mais sur de courtes distances et avec moins d'intensité. Pour les chiens qui ont peu de tolérance à faire de l’exercice ou du sport, qui sont âgés, qui ont des problèmes cardiaques, des troubles articulatoires ou des difficultés respiratoires, il est préférable de choisir une activité moins exigeante. Avant de se mettre au canicross avec son chien, il est impératif de vérifier d'abord son état de santé auprès d'un vétérinaire.

C'est bien connu, plus un chien commence à courir jeune, plus il développera de l’endurance. Toutefois, si l'on demande trop d’effort à un chiot, cela risque de nuire à sa croissance et au développement de ses articulations. Le bon moment pour commencer à faire courir un jeune chien est lorsque sa croissance est terminée, ce qui signifie à l’âge de 12 mois approximativement.

La forme physique du maître et du chien est aussi un point à prendre en compte. Ils n’ont pas besoin d’être ni l'un ni l'autre des sportifs accomplis pour commencer à courir, mais une période d'adaptation pourrait être nécessaire. La canimarche est alors tout indiquée! Le principe est de commencer à la marche d'un pas rapide et à un rythme soutenu. Avec le temps, on alterne entre la course et la marche pour finalement passer entièrement au canicross.

Quand pratiquer le canicross?

Le temps idéal de l'année pour courir avec son chien est au printemps et à l’automne, lorsque les températures extérieures sont intermédiaires. La raison est la suivante: contrairement à l’être humain, les chiens ne peuvent pas réguler leur température corporelle par la sueur. Leur principal mécanisme est le halètement. Courir lorsqu’il fait trop chaud demande donc à l'animal plus d’effort pour respirer et de l’énergie. L'été n’est donc pas recommandé pour pratiquer ce sport. Pour ce qui est de l'hiver, le canicross peut se pratique des pistes damées, ou se métamorphoser en «cani-raquette» ou en «cani-ski» dont l'appellation officielle est «skijoring» (aussi appelé «ski attelé»).

Le canicross est un sport d’équipe où l'humain et l'animal conjuguent leurs efforts pour performer. Il permet de renforcer la complicité d'un maître avec son chien. Courir en sentier, en duo avec un chien, est une expérience unique en son genre! C'est ce qui explique la popularité sans cesse croissante de ce sport canin.

Salut, Ciao, Bye!

À propos de Salut Ciao Bye Mordus de voyages

Shirley est journaliste, spécialiste en communication et passionnée de photo. Photographe, vidéaste et graphiste, Vincent est un créateur d’images. Mordus de voyage, de plein air et de camping, ils vivent leurs passions à bord de leur véhicule récréatif.

Articles par Salut Ciao Bye

Infolettre Latulippe

Inscrivez-vous à l'infolettre Latulippe et demeurez à l'affût de nos nouveautés et nos promotions.

Note aux lecteurs

Les opinions exprimées dans nos chroniques n’engagent que les auteurs des textes et ne représentent pas nécessairement celles de Magasin Latulippe. Bonne lecture.

Chroniques récentes

Fermer

Ayez du panache!

Inscrivez-vous à l'infolettre Latulippe et demeurez à l'affût de nos nouveautés et nos promotions.

Fermer

Connexion

Client existant


Nouveau client

Avec votre compte Latulippe, vous pourrez recevoir des promotions par courriel, connaître l'état de vos commandes en cours et consulter vos commandes antérieures.