Fermer
Fermer
Publié le 25 mai 2022

La traque du bar rayé : trucs pour déjouer cette espèce redoutable

Par Guillaume Dumas

Pour moi la pêche au bar rayé est l'une des plus excitante et captivante qui soit. Depuis plusieurs années, je parcours les plages de la Gaspésie pour croiser le fer avec ce magnifique et délicieux poisson migrateur.

Dans une chronique précédente, je vous ai parlé de l'équipement requis pour affronter le bar.  Maintenant,  j'aimerais vous faire part de quelques trucs et astuces pour repérer et déjouer ce grand combattant vorace.

En ce moment, les bars sont en période de fraye dans la rivière Miramichi au Nouveau-Brunswick. Pour la plupart, c'est le moment de se regrouper pour se reproduire. Par la suite, ils prendront le chemin de la Gaspésie en suivant les bancs de capelans.

Normalement, ils devraient arriver sur les plages de la Baie des Chaleurs dans les premières semaines de juin. Tout dépend de la température de l'eau. En effet, plus l'eau se réchauffe rapidement, plus ils seront hâtifs!

Visez les barachois pour commencer

Lors de son arrivée en Gaspésie, le bar se dirige habituellement vers les embouchures de barachois (étendue d'eau saumâtre, séparée de la mer par un banc de sable ou de gravier). C'est un endroit de prédilection où se retrouve habituellement une grande concentration de nourriture qui lui permet de se nourrir facilement. Les barachois sont souvent des endroits où on peut pêcher à gué (pêche à la ligne que l'on pratique en se tenant debout immergé jusqu'aux cuisses) grâce à une simple paire de bottes-pantalons. 

Bien que ça puisse vous sembler sans danger, il vaut mieux rester vigilant. Un accident est si vite arrivé. Lorsque vous vous aventurez vers la mer avec des bottes-pantalons : regardez les vagues, les courants, observez les marées. Soyez conscients du danger. Aucun poisson, peu importe sa taille, ne vaut une vie humaine. 

Suivez les marées pour choisir le bon moment

Lorsque l'on pêche en bordure de mer, on se doit de regarder les marées. La marée apporte avec elle une bonne quantité de nourriture, ce qui nous indique que les poissons ne sont souvent pas très loin. La période la plus propice à la présence du bar rayé est habituellement les deux dernières heures de la marée montante et les deux premières heures de la marée descendante, ce qui vous donne une fenêtre de quatre heures de pêche deux fois par jour. En dehors de cette période, il est toujours possible de prendre du bar, mais il vous faudra assurément changer de secteur de temps en temps et vous armer de patience. 

Dans ma boîte à leurres, je ne peux me passer de... 

Pour ma part, j'utilise habituellement des leurres imitant des anguilles, des lançons ou des petits poissons. En début de saison, j'aime particulièrement utiliser un Swimmy Eels de Target Baits Leurres de 5.5 pouces, monté sur une tête de 3/4 oz (hameçon pour l'eau salée). Par la suite, je sélectionne la couleur. Les imitations de capelans sont de très bons choix en début de saison. Les leurres blancs, blancs à queue rouge, les imitations de macros et de mulets sont aussi des choix incontournables en début de saison. Il m'arrive aussi de grossir mes offrandes, lorsque je remarque une présence de gros spécimens. 

Par la suite, le meilleur conseil que je peux vous donner est de ne pas avoir peur de changer de secteur, si rien ne se passe.  Observez les chasses d'oiseaux aquatiques, c'est souvent un très bon indicateur pour repérer les bars. Pensez à observer aussi  la direction du vent qui apporte la nourriture sur le bord de la côte. Tous ces indices vous permettront de trouver des secteurs intéressants. 

Enfin, parlons de réglementation 2022

La limite de prises et de possession est de trois bars rayés par jour. Seuls les bars rayés de 50 à 65 centimètres peuvent être conservés. Seuls des hameçons simples (à une pointe) peuvent être utilisés, jusqu'à un maximum de trois sur la même ligne. Donc, rappelez-vous qu'on doit remettre les petits et les gros spécimens à l'eau. Pour y arriver, essayez d'écourter le combat et limitez le temps hors de l'eau. Manipulez-les avec soin pour que l'on puisse profiter à long terme des plaisirs de cette pêche.

Vérifier également si vous pouvez pêcher le bar rayé dans la zone où vous vous trouvez, en vérifiant la réglementation. 

J'espère vous avoir aidé avec ces quelques conseils et au plaisir de vous croiser sur une magnifique plage de la Gaspésie. Soyez prudents, respectez la nature et l'écosystème, afin que nous puissions continuer encore longtemps cette magnifique pêche sportive.

Bonne pêche !

À propos de Guillaume Dumas Ambassadeur pêche

Pêcheur passionné et cuisinier de métier, Guillaume est un grand amateur de pêche depuis son plus jeune âge. Au fil des années, il a multiplié les espèces visées tout en apprenant de nombreux trucs, techniques et astuces. Suivez-le sur Facebook et sur Instagram!

Articles par Guillaume Dumas

Infolettre Latulippe

Inscrivez-vous à l'infolettre Latulippe et demeurez à l'affût de nos nouveautés et nos promotions.

Note aux lecteurs

Les opinions exprimées dans nos chroniques n’engagent que les auteurs des textes et ne représentent pas nécessairement celles de Magasin Latulippe. Bonne lecture.

Chroniques récentes

Fermer

Ayez du panache!

Inscrivez-vous à l'infolettre Latulippe et demeurez à l'affût de nos nouveautés et nos promotions.

Fermer

Connexion

Client existant


Nouveau client

Avec votre compte Latulippe, vous pourrez recevoir des promotions par courriel, connaître l'état de vos commandes en cours et consulter vos commandes antérieures.